Actualités préhisto

 

• Découvertes et évènements archéologiques...

• Articles et dossiers dans les magazines et revues...

• Emissions de télévision, Sorties de films en salles...

• Expositions, Ateliers, Stages, Spectacles, Rencontres...

 

> Pour faire inscrire dans ces rubriques un article, un dossier,

   un évènement ou une activité concernant la Préhistoire,

ayant lieu ou devant avoir lieu à une date ou une période précise,

voir la rubrique "Inscriptions dans les répertoires".

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

 

            • Découvertes et évènements archéologiques

                      (classement rétrochronologique)

 

> juin 2017 (info) en Bulgarie, des scientifiques recherchent des traces d'un des plus vieux ancêtres de l'homme qui y aurait vécu il y a 7 millions d'années dans un paysage de savane parciourue par des girafes... Le Græcopithèque pourrait donc être le plus ancien pré-humain connu... mieux que Toumaï en Afrique !  à suivre

<<<<<<<<<

 

> juin 2017, bilan de fouilles au Maroc de 2004 à ce jour par une équipe internationale dont le Professeur Jean-Jacques HUBLIN : des restes de cinq Homo sapiens assez proches de l'homme d'aujourd'hui ont été mises au jour dans le Djébel Irhoud, à une centaine de kilomètres de Marrakech. Ils seraient datés de 315 000 ans BP, soit 100 000 ans avant les plus anciens fossiles de notre ancêtre qui proviennent d'Afrique de l'Est (Grand Rift), qui n'ont que 200.000 ans. À cette époque donc, les hommes s'étaient déjà dispersés sur le continent africain. Ce nouvel ancêtre aurait une taille de 1,60m et un crâne un peu plus plat pour un cerveau un peu moins développé que les hommes de Cro-Magnon...

 

> fin avril 2017 à St-Péray (Ardèche)...

au cours de travaux de terrassement dans une propriété privée, ont été découverts un fémur et un humérus de mammouth laineux datant de 20 000 BP.

Dans ce secteur, des traces de cet animal avaient déjà été découverts aux 15ème et 17ème siècles à St-Péray (Ardèche) et près de Romans (Drôme). Puis en 1938, des défenses et mâchoires. En 1979 encore des dents à Soyons (Ardèche), non loin de Valence (Drôme). Et encore à Soyons en 1985, les restes d'un mammouth. Un musée a été créé à Soyons pour présenter ces trouvailles. voir répertoire "Musées, sites et parcs"

<<<<<<<<<

 

> 27/04/2017

Le peuplement humain de l'Amérique remonterait à 130 000 ans au lieu de 15 000 ans comme reconnu jusqu'à maintenant. Des traces d'outils en pierre sur des ossements d'un mastodonte datés de 130 000 ans dans la zone archéologique de Ceruti, aux environs de San Diégo en Californie, attesteraient donc de la présence d'une espèce du genre Homo à cette époque. Il reste à la rechercher et l'identifier...

<<<<<<<<<

 

> 14/03/2017

La mise au jour au Portugal d'un crâne d'hominidé vieux de 400 000 ans pourrait aider à élucider l'évolution des ancêtres des humains en Europe. Cette découverte pourrait également permettre de comprendre l'origine des Néandertaliens, ces cousins de l'homme disparus il y a environ 30 000 ans.

Il s'agit du plus ancien crâne fossilisé d'hominidé trouvé dans la péninsule ibérique, ce "qui marque une contribution importante à la compréhension de l'évolution humaine pendant la période dite du Pléistocène moyen en Europe et notamment sur l'origine des Néandertaliens".

Avant cela, l'histoire de l'évolution des ancêtres des humains en Europe pendant cette période était très controversée en raison de la rareté et de la datation incertaine des fossiles qui allait de 200 000 à plus de 400 000 ans.

Un ancêtre de Néandertal ?

L'âge de ce crâne a pu être établi plus précisément grâce à la datation des sédiments et stalagmites dans lesquels il était piégé. "Ce nouveau fossile est très intéressant car cette région d'Europe est cruciale pour comprendre les origines et l'évolution de l'homme de Néandertal", explique Rolf Quam, professeur adjoint d'anthropologie à l'université Binghamton (New York), l'un des co-auteurs de cette découverte.

La raison ? Trouvé en 2014 sur le site d'Aroeira (Portugal), ce crâne partage en effet des traits anatomiques avec d'autres fossiles de la même période découverts dans le nord de l'Espagne, dans le sud de la France et en Italie. Des traits morphologiques typiques de ce qui paraît être un ancêtre de l'homme de Néandertal, dont notamment un épaississement osseux prononcé au niveau des sourcils.

Cette découverte "accroît la diversité anatomique de la collection de fossiles d'hominidés de cette période en Europe, suggérant que des populations montraient différentes combinaisons de caractéristiques morphologiques".

<<<<<<<<<

 

> été 2016, dans la grotte de Denisova (Sibérie) qui avait déjà livré les restes d'un hominidé d'une espèce différente de la nôtre, découverte de la première aiguille à chas, datée 47 000 BP, qui n'aurait pas été manipulée par un Homo sapiens. Annonce à confirmer. R.M.

<<<<<<<<<

 

> révélée le 10 septembre 2015, la découverte en octobre 2013 d'ossements d'une ancienne espèce humaine inconnue dans une grotte d'Afrique du Sud : 1500 ossements, provenant d'une quinzaine d'hominidés de tous âges, ont été mis au jour dans une grotte profonde, difficile d'accès, à Rising Star près de Johannesburg, sur un site déjà très riche en découvertes archéologiques. Cette nouvelle espèce a été classée dans le genre Homo (Homo Naledi) : elle présente des caractéristiques physiques d'australopithèques et d'hommes anciens mais surtout d'hommes plus évolués. Son cerveau avait la taille d'une orange, sa taille moyenne était de 1.50 mètre et son poids moyen de 45 kilos. Ses mains laissent supposer qu'il pouvait manier des outils et ses pieds sont quasiment identiques à ceux des hommes modernes, il était donc parfaitement bipède. La présence d'ossements dans une grotte très difficile d'accès, (il faut ramper dans un étroit tunnel sans trace d'effondrement), fait envisager un lieu de sépultures. la datation est en cours... (entre 2 et 3 millions d'années BP)

<<<<<<<<<

 

> fin juillet 2015, dans la grotte de l'Arago, à Tautavel (Pyrénées Orientales), a été retouvée une dent humaine datée de 560 000 BP, plus vieille de 100 000 ans que le crâne du célèbre homme de Tautavel (450 000 BP), retrouvé dans la même grotte. On ne peut encore connaître si cette incivisive appartenait à un homme ou à une femme. Une autre incisive avait déjà été trouvée en 2014 ; elle est peut être du même adulte. Cette dent est le 149ème reste d'hominidé(s) retrouvé dans la grotte depuis 50 années de fouilles qui ont récolté 600 000 objets divers, datés de 80 000 à 560 000 BP. On rappelle que l'homme de Tautavel est identifié comme Homo heidelbergensis, ancêtre probable de l'Homo néandertalensis. On peut donc les considérer comme arrière-cousin et cousin d'Homo sapiens.

<<<<<<<<<

 

> en février 2015, révélation de la découverte d'une moitié de mandibule d'un hominidé en Éthiopie daté de 2 500 000 ans. Nommée LD (= Lady Deraru ?), ce pourrait être le fameux "chaînon manquant" qui devrait marquer la séparation entre les australopithèques et les homininés, ces derniers évoluant vers le genre homo... affaire à suivre...

<<<<<<<<<

 

> en janvier 2014, l'analyse du génome d'un chasseur-cueilleur qui a vécu en Espagne il y a 7 000 ans permet de reconstituer son apparence ; une photo montre un visage à la peau sombre mais la nuance exacte ne peut être déterminée. Le génome révèle aussi que l'homme devait être intolérant au lactose et devait mal digérer les féculents ce qui confirme que des adaptations ont dû se faire lors du passage de l'économie de chasse-cueillette à celle d'agriculture-élevage au Néolithique 2 000 ans plus tard... 

<<<<<<<<<

 

> en 2014, découverte rare à Diros, tout au sud de la péninsule du Péloponèse (sud de la Grèce) : la sépulture d'un jeune homme et d'une jeune femme qui ont vécu vers 3 800 ans avant J.C. (5 800 BP) selon la datation au carbone 14. Ils ont été enterrés enlacés "en cuillères". Ce genre de sépulture est très rare et celle-ci serait la plus ancienne. D'autres tombes ont été découvertes : des dizaines de personnes, un enfant, un fœtus, un ossuaire...

<<<<<<<<<

 

>  Une nouvelle grotte pourrait être découverte près de celle de Lascaux.  En août 2013, une septuagénaire est venue raconter au maire de la commune de Montignac, où se trouve la grotte de Lascaux, comment son époux et son beau-frère, aujourd'hui décédés, avaient découvert au début des années 1960, un orifice donnant sur une cavité où ils ont vu des fresques...

Ils l'avaient rebouchée pour ne pas être "embêtés", ou se faire saisir le terrain...  Des recherches ont été entreprises...

Toujours sans nouvelles en octobre 2017

<<<<<<<<<

 

> en mai  2012, révélation de la découverte d'une peinture, une tête de cheval préhistorique, datant peut-être de 20 000 à 17 000 ans BP (Magdalénien) au cours de l'exploration spéléologique d'une grotte de l'Ardèche par l'équipe de Patrick Serret et Guillaume VERMOREL. Le lieu est tenu secret jusqu'à examen par des scientifiques...

Toujours sans nouvelles en octobre 2017

 

 <<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

 

       • Articles et dossiers dans les magazines et revues

                     (classement rétrochronologique)

 

Les merveilles de Lascaux,

s/t. Du chef-d'œuvre à la réplique intégrale

hors-série "Le Monde" mars/mai 2017 -n° M 06953/55H

plusieurs auteurs -ill. et photos n&b et coul. -22,5x29cm -98p

préface/entretien avec Yves Coppens    et 3 chapitres :

Lascaux, plongée au cœur de la grotte ornée,

Lascaux IV, l'envers du décor de la nouvelle réplique,

Art et Sacré, les influences et les mythes,

<<<<<<<<<

 

> revue ""Science et Vie/Questions/Réponses"

mars/avril 2017, 23 : dossier "Nos ancêtres et nous"

illustré n&b et coul. 100 questions réponses réparties

en 26 rubriques dont 18 concernent plus ou moins la préhistoire.

 

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

 

        • Émissions de télévision, Sorties de films en salle

                            (classement chronologique)

 

                          (F) ou (D) = voir plus de détails

              aux répertoires" Fictions" ou "Documentaires"

 

Rappel : la Préhistoire concerne l'humanité depuis les préhominiens jusqu'à l'invention de l'écriture. Les sujets signalés "hors préhistoire" concernent donc, d'une part, les périodes précédentes, dont celle des dinosaures, et d'autre part, l'Histoire à partir de l'Antiquité.

 

Pour enregistrer en évitant les coupures en fin d'émissions,

tenir compte qu'elles peuvent courament subir des retards

de 5 minutes et pouvant aller jusqu'à 15 à 20 minutes.

 

> Sites web pour contacts ou achats :

arteboutique.com   > pour VOD/DVD/DVD-BRay/Livres

                  xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx


 
> mardi 7 novembre 2017 à 15h45,  France 5  rediffusera
   Aux sources du jardin d'Éden 
   documentaire de  Andra HERITAGE
   GB -16/9 -coul. -stéréo -55min
Inscrit en 1963 comme site archéologique après avoir été découvert par une équipe américaine qui n'avait pas les moyens de l'explorer en profondeur, Göbekli Tepe, à la frontière entre la Turquie et la Syrie, n'a été véritablement fouillé qu'à partir de 1995.
Ce complexe mégalithique aurait été édifié au 9e millénaire avant notre ère, ce qui en fait une des plus anciennes structures bâties par l'homme. Sa fonction reste encore obscure, mais des hypothèses avancent que ce lieu servait pour des banquets, à une époque où les chasseurs-cueilleurs se sont peu à peu tournés vers l'agriculture. Certains chercheurs font le lien entre cette transition et le mythe du jardin d'Éden, tel qu'il est raconté dans la Bible.
<<<<<<<<<
 
> mardi 7 novembre 2017 à 20h55,  France 5  diffusera  
   Le jour où les dinosaures ont disparu 
   documentaire de  Toby Macdonald
   GB/France 2017 -16/9 -coul. -stéréo -45min
Il y a 66 millions d'années, la collision entre une météorite géante et la Terre a entraîné la disparition brutale des dinosaures. Mais pourquoi ce cataclysme situé dans le Golfe du Mexique a-t-il eu des répercussions planétaires ? Une équipe de paléontologues et géologues multiplie les expériences pour tenter d'élucider cette énigme.L'enquête est illustrée de magnifiques et spectaculaires images de synthèse. 
(sujet hors préhistoire)
> rediffusion samedi 11 novembre à 16h55
<<<<<<<<<
 
> mardi 7 novembre 2017 à 21h40,  FRance 5  diffusera
   Le Muséum prend vie  documentaire de Daniel M SMITH
   GB -16/9 -coul. -stéréo -1h10
David Attenborough s'invite une nuit au musée d'Histoire naturelle de Londres pour redécouvrir quelques uns des plus beaux spécimens exposés. Dans ce décor de cathédrale, les animaux s'animent et mettent en avant quelques-unes de leurs capacités. L'aigle géant de Haast s'attaque à l'énorme oiseau non volant Moa, originaire de Nouvelle-Zélande, mais aujourd'hui disparu. Le mégathérium, sorte de paresseux géant, pouvait creuser de larges terriers pour se protéger du terrible smilodon, le tigre à dents de sabre. Les fossiles du Gigantopithèque remettent au goût du jour le mythe du yéti et enfin le diplodocus dévoile toute sa majesté. 
(sujet hors préhistoire, sauf le tigre à dents de sabre)
<<<<<<<<<
 
> jeudi 9 novembre 2017 à 1h25,  France 5  rediffusera
    Le mythe de l'Atlantide  documentaire de Paul WILLIAMS
GB -16/9 -coul. -stéréo -45min
La cité de l'Atlantide a-t-elle réellement existé ? Depuis quelques décennies, des experts ont mis au jour les ruines d'une ville enfouie au Sud de l'île grecque de Santorin, en Grèce. Découverte en 1967, à 18 mètres sous le niveau de la mer, Akrotiri présente de troublantes similitudes avec l'Atlantide, décrite par Platon, en 360 avant l'ère chrétienne. Akrotiri a été détruite par une violente éruption volcanique qui a entraîné sa disparition sous vingt mètres de cendres, il y a 3 600 ans. L'explosion fut si puissante qu'elle provoqua un gigantesque tsunami. Un terrible cataclysme qui a signé la fin de la civilisation minoenne. Les fouilles ont mis à jour les vestiges d’une cité attestant d’une civilisation avancée. En témoignent les murs couverts de fresques des habitations. Celles-ci étaient alimentées en eau courante et chaude par des canalisations utilisant la chaleur géothermique.
(sujet hors préhistoire)
<<<<<<<<<
> dimanche 12 novembre 2017 à 23H35, Gulli  diffusera
un documentaire de la série  C'est pas sorcier
présenté par Jamy Gourmaud et Fred Courant
Dinosaures sous nos pieds -16/9 -coul. -stéréo -25min
Un fémur long de 2,40 m a récemment été découvert dans une carrière de sable, à Angeac, près d'Angoulême. Il appartenait à un dinosaure qui devait mesurer pas moins de 35 mètres de long, soit l'un des plus gros animaux terrestres que notre planète ait jamais abrité ! Depuis, les plus grands spécialistes français de l'époque des dinosaures ont travaillé sur ce site. Et ils ont non seulement mis au jour les traces d'autres géants, mais ils ont aussi trouvé un troupeau entier de drôles de dinosaures qui devaient être couverts de plumes... Fred les a rejoint sur leur chantier de fouille pour essayer d'en savoir un peu plus sur ces reptiles qui régnaient sur la France il y a 130 millions d'années. Jamy, lui, a installé son laboratoire dans la très belle galerie des dinosaures du Musée des sciences naturelles de Bruxelles.
(sujet hors préhistoire)
<<<<<<<<<
 

> mercredi 15 novembre 2017 à 9h25,  Arte  rediffusera
   Les énigmes de l'âge de la pierre 
   documentaire en 2 parties de  Barbara FALLY-PUSKAS
 
à 9h25 : Et l'homme devint agriculteur

Au Paléolithique, soit jusqu’à 12.000 ans avant notre ère, l’homme était exclusivement chasseur-cueilleur et nomade. Avec le Mésolithique, puis le Néolithique, notre espèce connaît une révolution avec la sédentarisation, la découverte de l’agriculture et de l’élevage. L’alimentation se transforme peu à peu, et la stabilité des populations entraîne une explosion démographique. Au fil des migrations de populations, l’agriculture va se développer en Europe. À travers les études de vestiges archéologiques – ossements, vêtements, tessons ou vestiges de temples, comme celui de Göbekli Tepe, en Anatolie, scientifiques et historiens tentent de nous faire revivre ce changement civilisationnel majeur.

à 11h15 : Témoins éternels

Quelles traces les hommes du néolithique ont-ils laissées de leur quotidien, de leurs activités et de leurs croyances ? Quel lien entre la sédentarisation et les premiers mégalithes ?  Non loin de Pétra, en Jordanie, le site de Baja livre aux archéologues des indices précieux sur l’organisation des sociétés fraîchement sédentarisées. Dans la région du massif de l’Eifel, en Allemagne, des carottes de sédiments permettent de retracer les variations climatiques de la préhistoire, et d'établir la succession des migrations et des cultures humaines. Près de Carnac, en France, menhirs, cairns et tumulus en disent long sur la représentation du monde de nos aïeux et leurs étonnantes aptitudes.

<<<<<<<<<

 

> mercredi 15 novembre 2017 à 11h10,  Arte  rediffusera

   Quand homo sapiens faisait son cinéma   (D)
   documentaire de  Marc AZÉMA et Pascal CUISSOT
   France 2015 -16/9 -coul. -stéréo -55min
De nouvelles études de l'art paléolithique révèlent les prémices de l'animation et de la narration cinématographique sur les parois des cavernes. Les artistes préhistoriques ont laissé derrière eux quantité d'œuvres graphiques fascinantes. Se pourrait-il que le cinématographe ait déjà été présent, quelque part dans ces peintures ? En quête d'éléments graphiques qui pourraient être rapprochés des premières images animées du XIXe siècle, Pascal Cuissot et Marc Azéma voyagent dans les célèbres grottes de Chauvet, de Lascaux, ainsi que dans d'autres sanctuaires préhistoriques. Une enquête trépidante à travers 20 000 ans d'art paléolithique.
<<<<<<<<<

 

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

 

          • Expositions, Spectacles, Colloques, Rencontres

                                 (classement chronologique)

 

> jusqu'au 5 novembre 2017  à Douai  (59500)

exposition  "Rahan, la Préhistoire revisitée"

           à  Arkéos, musée-parc archéologique

« Rahan, fils des âges farouches » est une célèbre bande dessinée française, créée en 1969 par Roger Lécureux et qui a rencontré un très large public. Les auteurs n’ont jamais prétendu avoir une vision scientifique ou archéologique de la Préhistoire.

Cette exposition, tout en rendant hommage à l’œuvre graphique de Lécureux, présente sous forme de cellules particulières, un certain nombre de thématiques concernant les réalités archéologiques de la Préhistoire, particulièrement lorsqu’elles s’écartent des idées reçues.

Cette exposition présente des planches issues de la bande dessinée originale, des objets reconstitués, armes, poterie, une pirogue en bois de 5 m. de long ainsi que des objets originaux issus des collections d’Arkéos et de prêts. Les plus jeunes auront des espaces dédiés à l’intérieur de la salle d’exposition : jeux, livrets, bandes dessinées…

Informations complémentaires :
Arkéos, musée-parc archéologique      accès gratuit 

4401 route de Tournai  59500  DOUAI
Tph 03 27 71 18 00       anim.archeo@douaisis-agglo.com

<<<<<<<<<

 

> jusqu'au 8 novembre 2017, au Musée départemental de Préhistoire d'Île-de-France, l'expoxition "Néandertal l'Européen" invite à la rencontre de cette fascinante humanité disparue. Elle nous interroge sur notre histoire, sur la diversité humaine, sur la cohabitation ddes cultures et notre rapport à autrui.

48  avenue Étienne Dailly  77140  NEMOURS

www.musee-prehistoire-idf.fr    Tph 01 64 78 54 80

<<<<<<<<<

 

> jusqu'au 8 janvier 2018, au Musée de l'Homme

17 place du Trocadéro 75016 Paris  

Infos : www.museedel'homme.fr    Tph. 01 44 05 72 72

exposition  Nous et les autres, des préjugés au racisme

D'où vient le racisme ? Comment s'installe-t-il ? Psychologie, histoire, économie, politique, sociologie, génétique, sont convoqués à grand renfort de jeux, tests et vidéos pour explorer comportements, rejets et préjugés...

<<<<<<<<<



Plan du site | Mentions légales | Copyright Six degrés 2017 - Tous droits réservés