Fiction préhistorique

                              Définition  et  Formes

 

Nota : les textes "en italiques" sont repris de Wikipedia.

          fr.wikipedia.org/wiki/Fiction_prehistorique

          fr.wikipedia.org/wiki/Fiction_pr%C3%A9historique

 

Définition du genre    (Raf-73 -01/2014)

 

Succinctement,"La fiction préhistorique est un genre comportant des points communs avec la science-fiction mais dont la particularité est de mettre en scène, avec plus ou moins de réalisme, des évènements se déroulant au cours de la Préhistoire".

 

D'une part, il faut préciser que la science-fiction spécifique à la Préhistoire, qui est évidemment nécessaire au roman préhistorique, est à bien distinguer de la science-fiction "technologique" (ou anticipation), plus tournée vers l'avenir et/ou l'espace, et de la science-fiction "fantastique" (ou fantasy), qui sont parfois utilisées par certains auteurs pour décrire des voyages d'hommes modernes dans le passé ou dans une région ou une planète peuplée par une humanité primitive.

 

D'autre part, le roman préhistorique  émane  directement  du roman historique ; ils ne se distinguent que par le même critère qui sépare la Préhistoire de l'Histoire : l'invention de l'écriture... qui s'est produite jusqu'à des millénaires d'écarts dans le temps selon les cultures.

 

L'auteur de roman historique peut disposer de documents écrits par des contemporains sur leur époque, et par les écrits des historiens ultérieurs. L'environnement, les mœurs, l'organisation sociale et familiale, les idées, les évènements, des personnages plus ou moins identifiés... sont autant de renseignements définissant un cadre où l'auteur n'a plus qu'à loger l'intrigue de son roman.

 

L'auteur de roman contemporain dispose de tous les moyens d'information sur l'époque où il vit et situe son ouvrage et dont il peut même être témoin et acteur. Au cours du temps, pour les nouvelles générations de lecteurs, le roman contemporain bascule progres-sivement vers le roman historique. 

 

L'auteur de roman préhistorique peut disposer de documents sur les découvertes réalisées par les diverses sciences de la préhistoire, mais cette documentation est incomplète et faite en partie d'hypothèses. Comment imaginer le degré d'évolution des humains de la Préhistoire ?  On ne saura jamais "en détails" ce qu'étaient leurs pensées, leurs croyances, leurs mœurs, leurs langages, leur organisation sociale et familiale... L'auteur doit donc compléter les manques avec de la science-fiction "préhistorique" en cohérence avec l'intrigue de son roman tout en évitant des anachronismes grossiers ou ridicules... sauf à vouloir faire un pastiche plus ou moins fantaisiste ou humoristique.

 

On remarque que la plupart des fictions préhistoriques ont pour cadre la Préhistoire de l'Humanité, qui débute avec l'apparition des premiers hommes, voire des premiers hominidés, et qui prend fin avec l'invention de l'écriture, à des périodes différentes selon les cultures.  La "préhistoire avant l'homme" est négligée :  il est peut être difficile d'imaginer un roman d'amour et d'aventure entre dinosaures !  Lorsque ces géants apparaissent avec des hommes préhistoriques dans une fiction, c'est évidemment une grossière fantaisie anachronique puisqu'ils avaient disparus bien avant l'apparition des premiers hominidés.

 

On remarque encore que les intrigues des fictions préhistoriques (et historiques, et contemporaines), émanent nécessairement d'un ou plusieurs autres genres. En réalité, les genres préhistorique, historique et contemporain sont des composants temporels d'un ou plusieurs autres genres de fictions.

 

De même, le genre roman pour la jeunesse est une façon de présenter l'intrigue d'un ou plusieurs autres genres de fictions pour les rendre plus particulièrement accessibles et attrayantes à de jeunes lecteurs (avec des degrés selon les âges)... avec souvent de jeunes héros. Ainsi, de nombreux romans préhistoriques sont aussi des romans pour la jeunesse.

 

En fait, une fiction est le plus souvent "multigenres", mais on la définit par le genre qui paraît le plus évident ou le plus original. 

 

En conclusion, on complètera la définition :

"La fiction préhistorique est un genre comportant des points communs avec la science-fiction mais dont la particularité est de mettre en scène, avec plus ou moins de réalisme, des évènements se déroulant au cours de la Préhistoire", et s'accordant avec un ou plusieurs autres genres littéraires.

 

Quelques exemples :

- aventures :   La guerre du feu, de J.-H. ROSNY Aîné

       (aussi souvent présenté comme un roman pour la jeunesse)

- aventures et amour :   Les enfants de la terre, de Jean AUEL

- policier :   Qui a tué l'Homme de Néandertal ?  de Pascal PICQ

- humourPourquoi j'ai mangé mon père, de Roy LEWIS    

- pastiche :  la BD  Silex and the City, de Jul

- fantastiqueLe Sauvage Éternel, d'Edgar Rice BURROUGHS

- science-fiction  :  les voyages dans le temps et/ou l'espace

 

On peut parfois hésiter à répertorier dans la fiction préhistorique des œuvres qui relèvent majoritairement d'un autre genre : comme souvent dans l'humour, le pastiche, le fantastique et la science-fiction...     "lesromansdelaprehistoire" répertorie éventuellement ces ouvrages en mentionnant des réserves.

 

Les formes du genre   (Raf-73 -09/2009)

 

La fiction préhistorique se présente sous diverses formes

qui sont apparues successivement :  "les romans (et nouvelles),

les bandes dessinées, les films et dessins animés (et animations),

et les jeux (dont les récents numériques).

 

Une forme hybride, le docu-fiction, est apparu dans les années 1980, d'abord en film puis dans le livre et la BD. La première partie du nom prédomine sur la deuxième. En effet, il s'agit de documentaires scénarisés avec plus ou moins de vues de synthèse, et des acteurs selon nécessité, illustrant des travaux, des recherches, des hypothèses techniques ou scientifiques. Cette forme de documentaire est particulièrement adaptée pour décrire la Préhistoire ; il manque une intrigue suffisamment développée entre les acteurs pour la considérer comme une fiction romanesque documentée.

 

Naissance et évolution du genre   (Raf-73 -09/2009)

 

La fiction préhistorique est apparue pour la première fois en France "incidemment" en 1836. mais ce n'est qu'à partir des années 1860 qu'elle s'est développée, à cause et parallèlement, avec les sciences de la Préhistoire.

 

Premières découvertes de Boucher de Perthes en 1828, reconnaissance officielle de ses travaux en 1860...

 

Premier roman, de Pierre Boitard, paru en magazine en 1836 et en édition posthume en 1861. "Pour exprimer son point-de-vue très avant-gardiste sur l'évolution, bien avant Charles Darwin, ce botaniste et géologue (français) utilise ce roman pour la jeunesse qui sera remis comme prix aux élèves méritants."

 

D'autres "ouvrages paraissent dans les années 1860 (et 1870) dans presque toute l'Europe et aux Etats-Unis." Le développement du genre va s'accentuer dans les années 1880-1890.

 

"Premier grand succès en France, le roman La Guerre du Feu de J.-H. Rosny Aîné,  (paru en feuilleton en 1909 puis édité en 1911), est constamment réédité et a fait l'objet de deux adaptations en films" et de plusieurs en bandes dessinées.

 

La fiction préhistorique est donc née en France et s'y est particulièrement développée ; elle y rencontre toujours un grand succès dans toutes les catégories de lecteurs, notamment des jeunes enfants aux jeunes adultes.

 

"Le genre connaît (aussi) un grand succès aux Etats-Unis où les romans traitant de l'Amérique précolombienne, donc préhistorique, sont nombreux."

 

 

Influence de la fiction préhistorique.   (Raf-73 -09/2009)

 

La fiction préhistorique se nourrit des connaissances scientifiques sur la Préhistoire et elle a une "très grande influence sur l'image" et la connaissance "de l'Humain préhistorique dans le grand public" allant jusqu'à éveiller des vocations chez les jeunes ... mais elle a aussi des effets "en retour" sur les sciences de la Préhistoire, comme c'est le cas de la fiction historique pour celles de l'Histoire, et surtout de l'Antiquité.

 

Une approche curieuse à travers les romans a souvent permis des découvertes importantes. Ainsi les ruines de Troie et Mycènes par Schliemann de 1870 à 1875 à partir d'indices relevés dans l'Illiade d'Homère... Et combien de romans ont ainsi suscité des vocations artistiques et scientifiques !

 

Pour composer leurs romans préhistoriques, les auteurs, dont certains sont préhistoriens, s'inspirent plus ou moins des connaissances et hypothèses scientifiques de leur époque. Puis ils mettent en scène des personnages.

 

Nous voyons alors l'homme préhistorique "vivre" en surmontant les difficultés et les dangers des différents milieux qu'il a colonisés, depuis le berceau originel africain jusqu'aux confins de l'Eurasie et des Amériques, traversant des périodes de glaciation et de réchauffement. Nous pouvons suivre ses peurs et ses audaces, ses activités quotidiennes, ses découvertes et ses inventions, ses pensées, son art et même ses amours, ce qui nous amène à rappeler que derrière le terme générique d'HOMME PREHISTORIQUE,  il y a en fait l'HOMME et la FEMME... et il y a autant à dire de l'un et de l'autre.

 

Aujourd'hui, le réchauffement climatique, la fonte des glaciers et des banquises, la pollution de l'air, des eaux et des sols, l'épuisement des ressources fossiles, l'extinction massive d'espèces végétales et animales... nous interpellent !  La connaissance des évènements du passé peut nous permettre de comprendre l'évolution des phénomènes naturels et l'influence des activités humaines sur l'environnement... et nous faire réfléchir et agir dans le bon sens.

 

Certaines fictions romanesques peuvent nous y aider.

 

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

 



Plan du site | Mentions légales | Copyright Six degrés 2017 - Tous droits réservés