Petit dictionnaire préhistorique

• Définitions succinctes pour rappel de mémoire.

   Se reporter à d'autres sources pour plus de détails.

 

• Définitions complémentaires, appréciations et remarques

   concernant certains mots et expressions utilisés par

   les scientifiques et les romanciers de la Préhistoire.

 

• Propositions de remplacer des anachronismes

   dans les textes des romans préhistoriques.

   >>> pour application éventuelle, se reporter aux rubriques

  "Repérages en textes" et "Notes et Corrections dans les textes".

 

Abréviations particulières (en plus de celles des dictionnaires) :

 

(sc) = mot ou expression utilisé/e par les scientifiques,

(us) = mot ou expression d'usage actuel plus ou moins courant,

(im) = mot ou expression imagé/e, d'usage actuel ou proposé,

(lit) =  littéralement,  traduction littérale,

 

(onom) = onomatopée, mot qui reproduit un son provoqué par un phénomène, une action ou un cri : boum, crac, pan, plouf, tac, vlan...

cui-cui, meuh, ouah-ouah, ouinéhéhé (en aspitant = hennissement)...

 

(anac) = anachronisme, mot ou expression qui ne peut être utilisé/e à l'époque où se déroule l'action ; voir le mot dans le dico.

> les mots en italique, gras ou maigre, sont anachroniques dans les dialogues d'une fiction préhistorique... donc à éviter.

 

/rempl "..." = remplacer par ... = proposition de remplacer un anachronisme, un mot ou une expression scientifique et/ou complexe par un mot ou une expression plus simple, et surtout plus réaliste dans les paroles  et les pensées d'une personne préhistorique.

 

/suppr/ = à supprimer  = proposition de supprimer un mot ou une expression, souvent anachronique, qu'il n'est pas nécessaire de remplacer.

 

> les mots en gras dans les définitions et les explications d'un nom font l'objet d'un article dédié dans ce répertoire.

 

> Les initiales des noms des temps préhistoriques sont en  majuscules : Préhistoire, Néolithique, Magdalénien... 

> Les initiales des adjectifs dérivés de ces noms sont en minuscules : art préhistorique, âge néolithique, culture magdalénienne...

 

> Les initiales des noms et adjectifs des temps géologiques sont en majuscules, seuls  primaire, secondaire, tertiaire et "l'ancien" quaternaire sont en  minuscules, mais pas "le nouveau" Quaternaire

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

 

                     PETIT DICTIONNAIRE PRÉHISTORIQUE

 

AA  = avant aujourd'hui    voir BP

 

abri sous roche (sc) = cavité peu profonde et largement ouverte dans la paroi d'une falaise à une hauteur variable... les hommes préhistoriques s'y abritaient en y ajoutant des auvents et des cloisons en bois et peaux d'animaux... elles pouvaient être décorées de gravures et peintures...

 

Acheuléen  (sc)  ne pas prononcer "akeuléen", culture nommée d'après les études des fouilles du site de Saint Acheul...

 

âges   ou   temps  préhistoriques,   voir :

Paléolithique = de la "pierre ancienne" ou de la pierre taillée, 

Néolithique =    de la "pierre nouvelle" ou de la pierre polie,

Mésolithique =  "entre"  le paléo... et le néo... lithiques

Âge des métaux = du cuivre (Chalcolithique), du bronze, du fer,

Âge du renne = le Magdalénien où ce gibier abonde, entre autres,

 

agriculture (us) =   méthodes et moyens, outils, instruments...

                                        à développer

 

anachronisme  (sc, du grec ana = contre, et chronos = temps) 

= placer dans un temps qui ne lui correspond pas, un élément :

personne, animal, végétal, minéral, objet, climat, cadre, paysage, phénomène, action, évènement... 

> Dans une œuvre de fiction, soit cet élément n'existe pas... soit il y existe mais sa description utilise des qualificatifs anachroniques, et incompréhensibles par les personnages du roman.

Toutefois, l'anachronisme est plus ou moins permis selon le degré de fiction que s'octroie l'auteur... et que lui concèdent les lecteurs ou spectateurs. Dans la science-fiction un fort degré est admissible, voire maximal dans la fantaisie ; dans le roman historique -et préhistorique- ça l'est beaucoup moins, sauf à y augmenter fortement la proportion de fiction ou science-fiction.

 

anthracologie  (sc, du grec anthrax = charbon ...) = partie de la paléobotanique qui étudie des charbons de bois ; elle précise de quelles espèces proviennent les restes de bois carbonisés retrouvés dans les foyers.

 

Anthropocène  (sc, du grec anthropo = homme) = nouvelle période géologique proposée par certains géologues,  voir  temps géologiques

 

anthropologie (sc),  voir  paléoanthropologie

 

AP = avant le présent   voir BP

 

arc et flèche (us) = arme de jet constitué de deux parties :

> L'arc  est constitué d'une tige de bois souple mais résistant dont les deux extrémités sont reliées par une lanière de cuir ou une corde; en écartant la tige de la corde, la tige de bois s'incurve et on crée une tension qui servira à propulser la flèche, l'arrière calé sur la corde, lorsqu'on relachera celle-ci.

> La flèche est une sagaie raccourcie pour être propulsée par un arc ; elle est faite d'une fine tige de bois la plus droite possible... plus tard munie de plumes à l'arrière ; l'avant est taillé puis durci au feu... plus tard équipé d'une pointe en silex... puis en métal.

 

archéo = (sc, du grec archaïos = ancien) = préfixe utlisé pour nommer les sciences étudiant les périodes anciennes, historiques et préhistoriques. Pour la Préhistoire, on utilise de préférence le préfixe paléo.

 

archéologie (sc) = étude générale à l'aide de diverses disciplines scientifiques, des cultures anciennes et/ou disparues à partir de leurs vestiges. Pour la Préhistoire, on utilise de préférence paléontologie.

> archéologie expérimentale,    voir  ethnologie.

 

arme (us) =  terme désignant un objet ou un instrument destiné à chasser et pêcher, et à se défendre d'animaux dangereux ou d'adversaires belliqueux... ou à attaquer pour des belliqueux !

On distingue différentes catégories selon la manière de s'en servir et les effets produits : les armes de coup, d'estoc, de taille, de hast, de jet... pour ne citer que celles utilisées dans les temps anciens. Certains outils peuvent être utilisés comme armes : baton, burin, couteau, hache, marteau...

 

> armes de coup = armes tenues en mains pour frapper : pierre, hache, marteau... baton, gourdin, massue, matraque...

 

> armes d'estoc et de taille = armes tenues en main pour blesser au plus près : burin, couteau, dague, poignard, hache... (hors préhistoire : glaive, épée, sabre...)

 

> armes de hast = armes tenues en mains pour blesser à courte distance : épieu, lance... (hors préhistoire : pique, hallebarde...)

 

> armes de jet (ou de trait) = armes tenues à la main et lancées à la force du bras, avec un accessoire pour certaines. À la Préhistoire, cela commence par la pierre, lancée plus tard par la fronde ou "lance-pierre"... de même la sagaie, lancée plus tard par le propulseur ou "lance-sagaie", la javeline, le javelot, l'arc et les flèches... et la hache (hors préhistoire : arbalète et carreaux...)

 

> armes à feu  (évidemment hors préhistoire : carabine, fusil, pistolet, révolver, canon, mortier...)

 

Aurignacien  (sc)  culture présente en Europe entre 42 000 et 27 000 ans BP selon les régions. Elle a été definie par Henri BREUIL et Aimé RUTOT en 1906 d'après le gisement d' Aurignac (Hte-Garonne) et précisée par Denis PEYRONY en 1933.

 

aurochs (us), urus (sc/us) ou ure (peu us) = le Bos primigenius (sc)  est l'ancêtre du bœuf domestique, sa taille était beaucoup plus importante...

 

Australopithèques (us) genre de préhumains...  à développer

 

aven (us-local)    voir  grotte

 

Azilien  (sc) culture présente en Europe occidentale entre 14 000 et 11 700 BP, (synchone avec la période épipaléolithique). Elle a été définie par Édouard PIETTE d'après les études des fouilles du gisement du Mas-d'Azil (Ariège).

 

Badegoulien (sc)  culture présente en France et en Espagne entre 18 000 et 16 000 ans BP. Elle a été définie par André CHEYNIER en 1949 d'après les études des fouilles du gisement de  Badegoule (Dordogne) et précisée par Françoise TROTIGNON en 1984.

 

balma,  balme,  baume  (us loc) =  grotte.

 

barbes (us) ou barbelures (us) = éclats de bois, d'os, de silex, de métal*, insérées dans la hampe d'un harpon ou d'une foëne, derrière la pointe, et dont les aspérités sont orientées vers l'arrière de façon à accrocher l'arme dans le gibier. 

* en métal, peuvent aussi être forgées avec la pointe de l'arme.

 

baton (us) = tige de bois ébranchée de différentes grosseurs et longueurs selon l'usage qui en est fait (comme arme, outil ou appui),  de 2 à 10 cm de section sur 30 à 180 cm de long environ ; voir gourdin, massue, matraque,

 

baume    voir balma,  balme,

 

BC = before Christ   voir  BP

 

biface (sc) = silex taillé sur ses deux faces, en forme d'amande ou de triangle aux côtés tranchants plus ou moins convexes, apparu il y a 500 000 BP... Lorsqu'un seul côté plus petit est taillé, il forme un hachereau. Le galet aménagé, plus ancien, est taillé sommairement sur une ou deux faces,

 

bois    bois végétal, bois de cervidés, objets et outils en bois, conservation...       à développer

 

BP  (sc = Before Present), abréviation la plus fréquente,  

ou AP (sc = Avant le Présent) ou AA (sc = Avant Aujourd'hui),

     plus ou moins usitées en France, en Belgique et au Québec.

1°- Ces abréviations à 2 lettres évitent aux préhistoriens d'écrire les abréviations usuelles... mais plus longues : avant J.-C.  ou  av. J.-C. et marquées par une religion.

2°- Pour établir un repère international et neutre du présent, les préhistoriens datent les périodes préhistoriques à compter de l'année 1950, date des premières datations au carbone 14.

Les dates s'écrivent sans le signe moins, ex : -15 000 ans = 15 000 BP  soit environ 13 000 BC (Before Christ = avant J-C).

Pratiquement, on ajoute 2000 aux dates avant J-C, d'autant que nous sommes maintenant dans les annnées 2000 et que l'on n'est pas à 50 ans près dans les datations de la Préhistoire, sauf celles inférieures à 10 000 ans.

 

bronze /âge du...  (anac selon époque), 2ème âge des métaux, se subdivise en bronze ancien, moyen et final..

 

broyon (sc)  ensemble constitué d'une pierre plus ou moins creusée et d'un galet arrondi ou d'un pilon en bois dur avec lequel on écrasait manuellement des graines, des pigments... avant l'invention de la meule. 

 

burin (us) = silex taillé en biseau comme sur les burins modernes pour creuser, graver ou rainurer dans les pierres tendres, les ramures, le bois, l'ivoire ou l'os. Parfois combiné avec un grattoir.

 

calcite (sc) = concrétion de carbonate de calcium cristallisé qui se dépose sur les parois calcaires au fur et à mesure de l'évaporation de l'eau qui suinte.

 

calendrier      à développer

 

calotte glaciaire (sc-us) masse de glace qui recouvrait pendant les périodes glaciaires, les sommets montagneux des basses latitudes et aux poles formait une masse très étendue qui subsiste en partie aujourd'hui sur les terres autour des poles. Sur les mers arctiques, l'eau gelée en surface est appelée banquise.

 

carbone 14 (sc) =  non-métal, élément essentiel des composés organiques, se transforme en azote selon un rythme connu appelé demi-vie. En 5 630 ans, une moitié du carbone s'est muée en azote ; en 11 260 ans, c'est les 3/4 et en 16 900 ans, les 7/8...

L'analyse du carbone 14 restant dans un matériau permet de le dater jusqu'à 50 000 BP. Pour des datations plus anciennes, on utilise le potassium/argon, l'uranium/thorium ou l'uranium/plomb qui ont des demi-vies plus longues.

 

carpologie (sc, du grec carpo = fruit) = partie de la paléobotanique qui étudie des graines retrouvées dans les excréments fossilisés, les estomacs, les déchetteries, les silos...

 

caverne (us)   voir  grotte

 

céramique (us) désigne tout objet en terre cuite, pour la construction : dalles, tuiles, tuyaux... pour la décoration : objets divers, lampes, figurines, statuettes... pour la vaisselle : assiettes,  tasses et soucoupes...

Pour les céramiques destinées à recevoir et conserver des matières plus ou moins liquides, granuleuses... c'est le mot poterie qui est utilisé.

> La poterie est apparue au Néolithique, lorsque les populations se sédentarisent et ont besoin de conserver les produits de leurs élevages et récoltes... soit vers 22 000 BP en Chine, vers 19 000 et 17 500 BP en Europe dans des sites pavloviens (Dolni Vestonice), vers 15 000 BP dans l'est russe, vers 12 000 BP en Asie mineure, vers 10 000 BP en Afrique saharienne, mais seulement vers 6 500 BP en France ; plus tardivement encore, en Amérique du sud vers 5 500 BP en Équateur et Colombie, et en Amérique centrale vers 3 500 BP.

> techniques de cuisson    à développer

 

 

cerf élaphe (sc, du latin cervus elaphus) le plus grand ongulé sauvage existant encore en Europe depuis la Préhistoire. Il avait disparu du sud de la France au 19ème siècle et y a été réintroduit à partir de souches des massifs forestiers du nord de la France. Il fréquente indifféremment les forêts de conifères comme de feuillus. Les mâles sont beaucoup plus lourds que les femelles et eux seuls arborent une ramure (ou des bois) qui tombe chaque année en mars et repousse en 130 jours environ. Pelage fauve très variable, du brun sombre au beige clair. Les faons naissent au printemps : leur pelage roux tacheté de blanc est un camouflage efficace contre les prédateurs, surtout le loup.

 

Chalcolithique (sc, du grec chalcos = cuivre, et lithos = pierre), 

= âge du cuivre, 1er âge des métaux. (prononcer Ch = K).

 

chasse /méthodes et moyens de...    à développer

> voir  armes

 

chasseurs-cueilleurs (sc) Avant le Néolithique, les hommes préhistoriques vivaient exclusivement des produits de leurs chasses et de leurs cueillettes... et plus ou moins de leurs pêches selon l'accès qu'ils pouvaient avoir à des rivières, lacs ou rivages maritimes, d'où aussi l'expression  chasseurs-pêcheurs-cueilleurs.

 

Châtelperronien  (sc)  culture nommée d'après les études des fouilles du site de  Châtelperron (Allier),

 

cheval de Prjewalski (sc) existe encore en Asie et dans quelques élevages en Europe (Pologne), a été domestiqué il y a 5 ou 6 000 ans en Asie centrale, introduit en Europe à l'âge du bronze comme animal de boucherie, puis de trait et de monture il y a 3 000 ans,   

 

chien /domestication du ... Les plus récentes études génétiques -dont comparaisons d'ADN- placent le chien domestique comme une sous-espèce du loup gris. Ce que confirment le croisement possible des deux espèces et la fertilité des descendants. Le chien semble avoir été l'un des tout premiers animaux domestiqué par l'homme, si ce n'est le premier. La domestication a dû se faire par accoutumance réciproque, les chiens se rapprochant des humains pour profiter de leurs déchets alimentaires, et les humains tentés de profiter des talents de chasseurs des chiens. Les uns et les autres ont pu, plus ou moins souvent, se disputer le même gibier puis en arriver à chasser ensemble. Les chiens, en se rapprochant des habitats humains, en assurèrent de fait la sécurité.  à compléter 

 

chronostratigraphie (sc)   voir stratigraphie

 

classification des espèces...  dont l'humaine   voir  Hom...

 

concrétion  (sc) épaississement d'une surface ou d'un noyau due à des dépôts algaires ou calcaires laissé par un écoulement d'eau : stalag/mites/tites, gours...

 

conservetion, restauration des objets et des sites

                         à développer

 

couteau (us) = silex façonné pour avoir une tranche coupante assez longue (de 5 à 25 cm environ) pour découper les gibiers ou les végétaux.

 

Cro-Magnon (sc-us, du patois cro = grotte,  et magna [du latin magnus] = grand) = nom donné à un abri situé aux Eyzies-de-Tayac... et donné par extension aux Homo sapiens  vivant à la même époque que ceux dont on a retrouvé les fossiles à cet endroit. Mais aujourd'hui, les préhistoriens préfèrent parler d' Homme moderne  ou d' Homo sapiens sapiens (2x) pour désigner tous les hommes actuels et leurs derniers ancêtres directs, dont l' homme de Cro-Magnon.

 

cueillette (us)   méthodes et moyens, outils, instruments...

                                       à développer

 

cuisine (us)  méthodes, moyens, instruments, recettes...

                                à développer

 

cuivre /âge du... (anac selon époque), voir à son nom scientifique 

                             Chalcolithique,  1er âge des métaux.

 

culture (sc/us) =  l'ensemble des connaissances et des comportements techniques, économiques, artistiques, habitats, usages rituels et sociaux...  qui caractérisent une société humaine vivant à une époque et dans un lieu particuliers... Acheuléen, Aurignacien, Azilien, Châtelperronien, Gravettien, Magdalénien, Moustérien, Solutréen...

 

culture (us)  au sens d'agriculture,   voir ce mot. 

 

datation (sc-us)  Pour dater un élément préhistorique, on utilise diverses techniques...  voir  anthracologie, BP,  carbone 14,  carpologie, dendrologie,  glaciation,  palynologie,  sédimentologie,  stratigraphie...

> et aussi la thermoluminescence, l'archéomagnétisme et le paléomagnétisme...

 

> datation absolue (sc) = date  de  naissance  ou  âge,

> datation relative (sc) = différence  d'âge  ou  de  temps  par rapport  à  un  âge  ou  un  temps  connu

> les datations des cultures archéologiques ont varié et variront encore en fonction des artefacts retrouvés dans les fouilles... et les cultures ne se sont pas développées partout à la même période... et des cultures se chevauchent aux périodes de transition de l'une à l'autre... Donc, les datations des cultures archéologiques sont différentes selon les dates des sources d'information.*

> les datations des périodes géologiques ont varié et variront encore en fonction des études et des travaux des géologues.*

* mais quand on compte entre millions et dizaines de mille, les différences ne sont importantes (+ou-) que pour les professionnels. 

 

dendrologie (sc, du grec dendron = arbre) = étude des arbres

> par l'étude des cernes des troncs d'arbres, fossiles ou non, on peut déterminer une période (dendrochronologie) et le climat de cette période (dendroclimatologie)...

 

Denisovien  (sc =

 

diaclase  (sc) fracture dans un massif rocheux sans déplacement des parties séparées ; les infiltrations d'eau dans des diaclases sont la cause principale de la formation des grottes.

 

diverticule (sc) = dans une grotte, couloir ou galerie plus ou moins étroite et sinueuse reliant deux salles ou une galerie principale à une salle...

 

East Side Story = théorie dévelopée en 1983 par Yves COPPENS expliquant l'acquisition de la bipédie par l'espèce humaine en se fondant sur la théorie de l'évolution de Charles DARWIN, et à partir d'une réflexion de l'éthologue néerlandais A. Kortlandt en 1972. La formation du rift de l'est africain aurait séparé les pré-humains : ceux de l'ouest en milieu arboré humide seraient resté quadrumanes, et ceux de l'est en milieu de savane se seraient redressés pour voir plus loin au dessus des herbes.

La théorie est plus ou moins controversée depuis la découverte en 1994 et 2001 d'hominidés utilisant la bipédie et la quadrumanie à l'ouest du rift. Théorie de la West Side Story (ou Pan African Story) de Michel BRUNET en 1997,

 

écriture / invention de l'...  c'est le repère charnière le plus usité pour séparer la Préhistoire de l'Histoire. mais évidemment cette invention ne s'est pas faite partout en même temps, comme d'ailleurs aussi pour des périodes comme les âges des métaux : cuivre, bronze, fer...

   à compléter

 

élaphe (sc) =  espèce de cerf    voir ce mot

 

...ensis (sc, du latin = originaire de...), suffixe appliqué par les préhistoriens aux noms de certaines sous-espèces dérivés d'un lieu de trouvailles :  Homo neanderthalensis = Homme de Néandertal, Homo heidelbergensis = Homme d'Heidelberg, Australopithecus Tchadensis, du lac Tchad, afarensis = de la région de l'Afar (Lucy),

 

épieu (us) = lance primitive, arme de hast, lourde hampe de bois de diamètre moyen tenue des deux mains dont un bout a été taillé en pointe; plus tard la pointe sera durcie au feu. On utilisait encore au 17ème siècle des épieus "de chasse" et "de guerre" garnis de pointes de fer.

 

Épipaléolithique   voir  paléo, Paléolithique  et  Mésolithique 

 

épisodes glaciaires et interglaciaires (sc)   voir  glaciation

 

éponyme (sc, du grec épônûmos = surnommé) = qui donne son nom à quelqu'un ou quelque chose,  ex: Saint Acheul, où l'on a retrouvé une culture préhistorique particulière, est le site éponyme de l'Acheuléen.

 

époque (sc)...  de l'évolution géoloqique de la Terre, appelée aussi  série  par certains géologues,  voir  temps géologiques 

 

erectus  (sc, en latin = érigé, debout) une des sous-espèces du genre Homo qui a précédé Homo néanderthalensis en Eurasie...

 

ergaster  (sc, en latin =

 

ethnologie (sc, du grec ethno = peuple) étude des comportements, des gestes et des rites des populations humaines.

> voir  paléoethnologie (sc) ... étude appliquée aux hommes préhistoriques,  archéologie expérimentale 

 

extinction de masse (sc)...  > noter : Ma = Millions d'années.

Cinq  ont  été  identifiées, mettant  fin  à  cinq  périodes :

à l'Ordovicien (445 Ma, 60 à 70% des espèces), au Dévonien (360 Ma, 75%), au Permien (250 Ma, 75% dont 95% des espèces marines), au Trias (200 Ma, 70 à 80% dont 50% des poissons, éponges et coraux) et au Crétacé (66 Ma, 65 à 75% dont les dinosaures), causée par l'impact d'une météorite dans le golfe du Mexique. 

L'extinction des dinosaures a permis aux mammifères de se développer, dont les primates (60 Ma) et donc, bien plus tard, aux hominidés (7 Ma Toumaï, 6 Ma Orrorin, 5 Ma Australopithèques, Abel, Lucy)... puis au genre Homo (2,5 Ma), puis aux Néandertaliens et Sapiens (200 000 BP).

 

fer /âge du...  (anac selon époque),  3ème âge des métaux, se subdivise en périodes de Hallstatt, de La Tène...

 

flèche (us) = courte sagaie propulsée par un arc,  voir ce mot.

 

floressensis  (sc)

 

foëne (us)   voir  harpon

 

fouilles (sc. toujours au pluriel)    tecniques, moyens, 

                                            à développer 

 

fronde (us) = arme de jet combinant les forces centrifuge et de levier. Faite de deux longues lanières fixées à une poche où l'on place un galet ou un caillou ; une lanière est attachée au poignet, l'autre est tenue en main ; on fait tournoyer l'ensemble très vite puis on lache l'autre lanière au moment où la poche, et le galet, sont dans la direction de la cible ; le galet est éjecté d'autant plus fort que le tournoiement à été rapide et que les lanières sont longues.

> de préférence /rempl "lance-pierre" (im-lit), à bien distinguer du lance-pierre moins ancien formé par un rameau fourchu pourvu d'un élastique, appelé aussi "catapulte" (us).

 

galerie (sc-us) = couloir naturel creusé dans la roche par l'érosion aérienne et/ou aquatique qui mène à une cavité, une salle souterraine, ou relie des salles,

 

galet aménagé (sc) = galet sommairement taillé sur une ou deux faces.  Voir biface,

 

géologie (us-sc) (du grec = terre) =  étude de la croûte terrestre, de sa composition, de sa structure, de son histoire et de son évolution. Discipline centrale des sciences de la Terre, la géologie se complète et s'incorpore à de nombreuses autres disciplines scientifiques, en particulier celles en rapport avec la Préhistoire : anthracologie, climatologie, dendrologie, palynologie, paléontologie, sédimentologie, stratigraphie, tracéologie,

 

gisement (sc) = terme général désignant un endroit où l'on a trouvé des vestiges d'activités humaines préhistoriques ; lorsqu'il s'agit d'une grotte ou d'un abri sous roche, on utilise ces mots.

 

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 

glaciation (us-sc) ou épisode glaciaire (sc) = période de grand refroidissement climatique où les glaciers s'étendent largement aux pôles et sur les massifs montagneux...  la faune et la flore, et les humains, subissent des variations environnementales importantes, causant adaptations, déplacements, extinctions...

 

> Cinq grandes glaciations se sont déroulées au  Pléistocène ; leurs noms varient selon les régions qu'elles ont affectées ; dans les Alpes européennes, quatre sont nommées d'après des affluents du Danube ; suivent leurs noms en Nord-Europe et Nord-Amérique :

 

Pré-Pastorien   .........................      de 1 300 000 à 800 000 BP

Günz       Ménapien     Nébraskien         de 600 000 à 540 000 BP

Mindel     Elsterien      Kansien              de 480 000 à 430 000 BP

Riss         Saalien        Illinoien              de 240 000 à 180 000 BP  

Würm      Vistulien      Wisconsinien       de 120 000 à   12 000 BP*

* avec un court  intermède  tempéré  entre   40.000 et  35.000 BP

 

> Les dates varient, parfois assez fortement, selon diverses études ; mais quelques milliers d'années ne font pas une grande différence, surtout pour les 3 plus anciennes glaciations.

> Seules les glaciations et interglaciations du Pléistocène ont été en concordance avec l'évolution des hominidés

 

> interglaciation (us-sc) ou épisode interglaciaire (sc) = période entre deux glaciations. Dans les Alpes européennes, les trois interglaciations du Pléistocène sont nommées Günz-Mindel, Mindel-Riss et Riss-Würm ; depuis 12.000 BP jusqu'à aujourd'hui, l'Holocène est en épisode interglaciaire, (jusqu'à la future glaciation), avec des variations plus ou moins sensibles entre "climats tempérés" et "petits âges glaciaires".

 

> L'alternance des épisodes glaciaires et interglaciaires a favorisé le développement des mammifères ; le froid, les mammouths, les rhinocéros laineux, les rennes... le chaud, les éléphants, les hippopotames... ; les humains, en sachant s'adapter, ont beaucoup évolué.

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 

gouffre (us)  voir  grotte

 

gourdin (us) = gros baton tenu en main pouvant servir d'arme de coup

 

...graphie, graphique (sc, du grec graphein = écrire) suffixes utilisés dans les noms de certaines sciences, en général descriptives, par exemple : la géographie  qui décrit par rapport à la géologie  qui étudie...

 

grattoir (us) = galet ou silex travaillé pour obtenir une extrémité arrondie pour gratter les peaux. Outil le plus fréquent de la Préhistoire, parfois combiné avec une extrémité en biseau pour servir aussi de burin (grattoir-burin). 

> racloir (us) = éclat de pierre travaillé sur un ou deux côtés pour obtenir une ou deux lames pour racler des peaux.

 

Gravettien  (sc) culture présente en Europe entre 30 000 et 21 000 ans BP. Elle a été définie par Denis PEYRONY en 1933 sous le nom de Périgordien et a été précisée, et renommée, par Henri DELPORTE en 1954 d'après le gisement de La Gravette (Dordogne).

 

grotte (us)  = cavité naturelle de dimensions variables dans un massif rocheux ; elle peut s'ouvrir dans le sol ou à flanc de falaise ; une caverne est une grotte de vastes dimensions ; un aven, un gouffre, une igue (us-loc) désignent des cavités plus ou moins profondes qui s'ouvrent dans le sol et peuvent mener à des grottes et des  cavernes, avec des réseaux de galeries, sèches ou parcourues par une rivière ou un ruisseau.

 

groupes d'animaux /noms de...  (cet article n'est pas limité à la préhistoire). Certains noms de groupes d'animaux peuvent s'appliquer à presque tous les animaux ; par contre, d'autres noms sont spécifiques à certains animaux. 

> bande (hyènes, loups quand ils se déplacent), compagnie (sangliers),  famille (éléphants, lions, sangliers... au repos), harde (cervidés, chevaux, éléphants, sangliers), harpail (biches avec jeunes),  meute (loups quand ils chassent...), troupeau (bovidés...),   à compléter...

> groupe (plutôt au repos), troupe (plutôt en marche) sont des termes plus généraux.

 

Günz (sc) =  épisode glaciaire du Pléistocène   voir Glaciation

 

habilis  (sc = homme habile), 1ère espèce ayant peuplé la quasi totalité de la Terre,

 

hache (us) = la hache primitive est un silex tenu en main (...) dont l'extrémité opposée est taillée pour couper ou casser par percussion du bois ou de l'os ; elle peut aussi servir d'arme ; plus tard, le silex sera fixé sur un manche en bois.

 

hachereau (sc)  voir  biface

 

harde / horde! ne pas confondre !

> une harde (us) est un groupe de certains animaux : cervidés, chevaux, éléphants, sangliers...

> une horde (us) est un groupe d'humains nomades plus ou moins organisés... et plus ou moins barbares, ex: "la Horde d'or" de Gengis Khan...

 

harpon (us) = hampe de bois épointé, plus tard muni d'une pointe en silex et de barbes en os ou en bois de renne... plus tard encore, pointes et barbes en métal...  particulièrement adapté à la pêche au gros poissons...   parfois décliné en :

> trident (us-lit) = harpon à trois pointes

> foëne (us) = petit harpon primitif en bois servant à pécher de petits poissons, souvent à deux ou trois pointes

 

heidelbergensis  (sc =

 

hématite (sc) = minéral composé d'oxydes de fer à l'origine d'une partie des couleurs rouges ; les autres rouges sont obtenus avec les ocres...

 

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 

hom...  Certains mots commençant par  hom... ne diffèrent parfois que d'une seule lettre mais ont des significations bien différentes, surtout entre les mots plus ou moins savants et ceux plus simples d'usage public qui sont présentés dans le tableau ci-après.

 

                  Classification  des  espèces

La classification des espèces, créée par Linné au 18ème siècle, ne comportait que  7 rangs : règne, embranchement, classe, ordre, famille, genre et espèce. Des rangs intermédiaires ont été ajoutés pour tenir compte de critères scientifiques plus détaillés :  sous -embranchement, super-classe, sous-classe, infra-classe, super-ordre, sous-ordre, infra-ordre, micro-ordre, super-famille, sous-famille, tribu, sous-tribu. 

L'espèce humaine est définie sommairement ci-après :

par les mots  "scientifiques"  de la colonne gauche,

ou par les mots "simplifiés" de la colonne droite ;

les mots "d'usage courant" sont en gras dans la colonne droite.

 

                  Règne : animalia  =  animal

  Embranchement : chordata  =  cordés

               Classe : mammalia  =  mammifères

                  Ordre : primates  =  primates (singes)

        Sous-ordre : haplorrhini  =  haplorrhinés * 

       Infra-ordre : simiiformes  =  de forme simiesque (singe)

         Micro-ordre : catarrhini  =  catarrhiniens *

* ...rhin...  en rapport avec des caractéristiques du nez. 

    Super-famille : hominoidae  =  hominoïdéou  hominoïdes

             Famille : hominidae  =  hominidés ²

       Sous-famille : homininae  =  homininés ³

                 Tribu :  hominini         pas de nom usuel

         Sous-tribu :  hominina        pas de nom usuel

               Genre :  Homo              Homo  ¹

             Espèce sapiens             sapiens  ¹

 

¹ Le nom d'espèce est toujours combiné avec celui de genre :

Homo habilis, Homo ergaster, Homo erectus... Homo sapiens.

Le nom de genre prend toujours une majuscule, celui d'espèce une minuscule.

 

² hominidés (sc-us)  ou  hominidae  (sc)  famille de primates regroupant les 4 genres actuels : Pongo (orang-outan), Gorilla (gorilles), Pan (chimpanzés) et Homo (humains), ainsi que les genres éteints apparentés, ancêtres ou plus souvent collatéraux.

 

³ homininés (sc)  ou  homininae (sc)  sous-famille des hominidés euro-africains regroupant les 3 genres actuels : Gorilla (gorilles), Pan (chimpanzés) et Homo (humains), ainsi que les genres éteints apparentés, ancêtres ou plus souvent collatéraux. 

 

hominisation (sc-pus) = processus évolutif qui a conduit à la formation des humains actuels à partir de certains primates ayant acquis des caractères tels que la station debout (et la marche bipède), l'augmentation du volume du cerveau et le développement des facultés intellectuelles... (CNRTL)   

 

Homo (sc)... genre de primates dont fait partie notre espèce actuelle, Homo sapiens, ainsi que les espèces humaines éteintes apparentées, ancêtres ou souvent collatérales entre elles, (dont certaines avec la nôtre) : habilis, erectus, ergaster, floressensis, heidelbergensis (Tautavel), Néandertal, Denisovien, naledi, rudolfensis, gautengensis, geogicus, luzonensis...

                      à  détailler   ⁹ ⁸ ⁷ ⁶ ⁵ ⁴ ³ ² ¹

 

 

 

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 

horde   > voir  harde 

 

igue (us-local)   voir  grotte

 

interglaciation  ou  épisode interglaciaire,   voir  glaciation

 

jarres (peu us)   voir  mammouth

 

javeline (us) =  hampe de bois fine comme le doigt et façonnée la plus droite possible pour servir d'arme de jet ; c'est une sagaie moins primitive qui apparaît au Néolithique ; la pointe est renforcée par du métal. Les Grecs et les Romains l'utilisaient encore (140cm env), parfois avec une courroie de rappel pour la récupérer.

 

javelot (us) = plus long et plus lourd que la javeline. Le lancer du javelot est une discipline des jeux olympiques ; aujourd'hui, il fait pour les hommes : 260cm, 800g, portée environ 90m  et pour les femmes : 220cm, 600g, portée environ 60m.

 

lactose  (sc-us) Ce composant naturel du lait maternel est digéré par les nourrissons de la Préhistoire, mais ne l'est plus après leur sevrage. À partir du Néolithique, les humains remplacent une partie de la chasse par l'élevage et intègrent à leur alimentation le lait et des produits laitiers d'origine animale ; l'intolérance au lactose régresse au fur et à mesure du développement du Néolithique entre 10 000 et 5 000 BP ; elle ne subsiste aujourd'hui que dans des populations vivant encore en économie primaire.

 

lance (us) =  arme de hast, c'est un épieu évolué, moins lourd et de diamètre plus réduit ; elle peut être tenue éventuellement d'une main si elle n'est pas trop longue. La sarisse des fantassins d'Alexandre le Grand atteignait 6m de long ; elle empêchait le corps-à-corps avec l'ennemi... à noter qu'en pratique, la lance ne se lance pas !!!

 

lance-pierre (us-im-lit)    voir  fronde

lance-sagaie (im-lit)    voir  propulseur

 

...lithe, lithique (sc, du grec lithos = pierre) = suffixes utilisés dans les noms scientifiques pour désigner des formations en pierre et des périodes préhistoriques

 

...logie, logique (sc, du grec logos = discours) suffixes utilisés dans les noms de certaines sciences.

 

MA (sc) = abréviation de millions d'années, utilisée couramment par les préhistoriens à la suite des chiffres qui datent une période géologique ou préhistorique.

 

Magdalénien  (sc) culture présente entre 17 000 et 12 000 ans BP, d'abord en France et en Espagne, elle s'est progressivement étendue en Europe occidentale et centrale. Elle a été définie par Gabriel de MONTILLET en 1872 d'après le gisement de La Madeleine (Dordogne) et précisée par Henri BREUIL en 1912. 

 

mammouth (us, d'origine sibérienne) = grand éléphant vivant au Quaternaire et contemporain de l'homme préhistorique jusqu'au Paléolithique en Asie et en Europe... longues défenses recourbées, épaisse toison avec poils durs (jarres) en surface qui le protégeait du froid.

 

manganèse (sc)= minéral composé d'oxydes de fer à l'origine des couleurs noires utilisées par les préhistoriques

 

Manning /indice de... Il permet d'estimer le sexe d'un squelette en observant la différence de longueur entre l'index et l'annulaire qui est différente selon le sexe, mais ce n'est qu'un indice pas une certutude car...

>  l'index est plus grand que l'annulaire chez 50% des femmes et chez 15% des hommes,

>  l'annulaire est plus grand que l'index chez 30% des hommes et 12% des femmes.

 

marcassite (sc)   voir  pyrite (sc) 

 

marteau (us)...  en pierre dure, en bois dur ou en bois de cervidé...emmenché ou non... appelé percuteur par les préhistoriens.

 

massue (us) = arme de coup : baton noueux, tenu en main, plus large à l'extrémité opposée ; dès la Préhistoire, il y a des massues dont la tête est en pierre, puis plus tard, en métal ; au Moyen-Âge et jusqu'au XVIème siècle, on l'appellera masse d'arme.

 

matraque (us) = petit gourdin en bois ; aujourd'hui en matière plus ou moins souple (caoutchouc...)

 

mégacéros (sc, du grec mégas = grand, et kéras = corne*),

> autre nom sc. mégalocéros /rempl "cerf géant" (im-lit),

Au Pléistocène, ce grand cervidé, dont le mâle atteignait jusqu'à 2 m au garrot, était pouvu, en automne et en hiver, au moment du rut, d'une ramure atteignant jusqu'à 3,50 m d'envergure, constituée de deux larges palmes (*) qui étaient des bois et non des cornes) ; les femelles étaient plus modestes et sans bois. Il a vécu dans toute l'Europe et une partie de l'Asie pendant 500 000 ans, survivant à 4 glaciations ; il a été chassé par les hommes préhistoriques eurasiens depuis la fin de la dernière avant de disparaître (derniers individus en Sibérie, il y a 7 000 BP). Il ne vivait pas dans des forêts où il n'aurait pas été à l'aise avec sa ramure, mais dans des steppes, des toundras et des prairies.

 

Mésolithique (sc, du grec meso = entre) = période culturelle entre la fin du  Paléolithique (11 700 BP) et le début du Néolithique (11 000 à 6 000 BP selon les régions), correspondant à,  ou comprenant, (.?.)  l'âge du renne.

> Certains scientifiques remplacent  Mésolithique  par  Paléo-lithique  final... et d'autres par  Épipaléolithique... 

mais d'autres encore conservent  Mésolithique  et nomment  Épipaléolithique  la phase finale du  Paléolithique  supérieur...  Un accord serait bienvenu !

 

métaux /âge des...   à développer

 

métissage  (sc-us) = croisement de caractères génétiques, physiologiques et physiques apportés par deux géniteurs dans la conception d'un enfant ; la paléoanthropologie, et sa nouvelle discipline, la paléogénomique, s'intéressent au métissage entre les hominidés disparus et les Homo sapiens.  

 

Mindel (sc) = épisode glaciaire du Pléistocène   voir Glaciation

 

nage, navigation, se déplacer sur l'eau   à développer

 

Néandertal (sc-us, à l'origine Néanderthal) = vallée de la rivière Neander, Allemagne, où fut découvert dans une carrière des ossements d'un homme préhistorique du genre Homo. Homo neandertalensis, l'homme de Néandertal a vécu en Europe pendant environ 250 000 ou 170 000 ans, selon les interprétations ; il a disparu il y a 28 000 ans, supplanté par l'homme de Cro-Magnon (Homo sapiens), qu'il a cotoyé pendant 30 000 ans. Selon une étude de 2010, un certain métissage serait attesté dans notre ADN, avec de 1 à 4% de gènes communs. Selon une autre étude de 2012, ces gènes seraient plutôt les vestiges d'un ancêtre commun vieux de 500 000 ans. Les deux hypothèses sont plausibles... et pourquoi pas, un peu des deux ? Dans leur ADN, on a trouvé des gènes qui permettent d'envisager qu'ils pouvaient avoir des cheveux plus ou moins roux... 

 

Néolithique (sc, du grec néos = nouveau, et lithos = pierre, soit "pierre nouvelle") = période culturelle de la préhistoire, appelée aussi "âge de la pierre polie".Il débute vers 11 000 BP en Anatolie, Mésopotamie mais seulement 6 000 BP en Chine. Il prend fin avec le début de la métallurgie (âge du bronze), soit vers 3 000 en Anatolie et 2 100 en Europe occidentale. Au fur et à mesure du développement du Néolithique, l'intolérance naturelle au  lactose après l'allaitement régresse chez les humains.

 

nucléus (sc, en latin = noyau)  noyau (us)  rognon (us) 

= bloc de roche (silex le plus souvent) encore inclus dans le galet ou la gangue de calcaire, ou tout juste extrait, avant son débitage en divers outils par l'homme préhistorique.

 

ours des cavernes (us) (du latin ursus spelaus, sc)  apparus il y a env. 200 000 ans, ils ont disparus à la fin de la dernière glaciation (15 000 BP) en même temps que les mammouths. Deux phénomènes combinés en seraient les causes : le réchauffement assez rapide du climat et l'accroissement également rapide de la population humaine, en les poussant à s'isoler, provoquant une augmentation de la consanguinité qui a affaibli ces espèces. 

 

outil (us) = terme désignant un objet ou un instrument destiné à  façonner, modifier une matière pour qu'elle satisfasse et facilite un besoin, une action.

> à noter qu'un outil peut produire d'autres outils : à la Préhistoire, le silex taillé peut être considéré aussi comme le premier "outil-à-outils" !

> biface, burin, couteau, marteau, perçoir, poignard, racloir, ... sont des outils adaptés à des usages particuliers.

 

palafitte (sc) (de l'italien palafitta, pala = pelle, et fitto = fiché) = habitations sur pilotis bâties entre 4300 et 800 ans BP (Néolithique et âge du bronze)au bord des rivières, lacs et terrains marécageux. Les restes sont importants autour des Alpes, en Autriche, Allemagne, France, Suisse, Italie et Slovénie notamment. C'est sur cette aire géographique que l'Unesco a inscrit au Patrimoine mondial, en 2011, 111 sites sur les 937 connus sur tout l'arc alpin, dont 11 en France.  www.whc.unesco.org/fr/list/1363   www.cultivoo.com

> en France, dans l'Ain, les lacs de Chalain et de Clairvaux,

en Savoie, les lacs d'Aiguebelette et du Bourget (4 sites : Baie de Grésine/Brison-St-Innocent, Hautecombe, St-Pierre-de-Curtille et Tresserve),

en Haute Savoie, le lac d'Annecy (2 sites : Sévrier et St-Jorioz), le lac Léman (Chens-sur-Léman),

en Isère, le lac de Paladru.    

 

paléo...  (sc, du grec palaios = ancien) = préfixe devant des termes définissant des sciences, des périodes géologiques ou culturelles... de la Préhistoire, dont :

> Paléocène  (sc) = époque du Paléogène   voir  temps géologiques

> Paléogène  (sc) = période du Cénozoïque   voir  temps géologiques

> paléoanthropologie (sc) = étude des hommes préhistoriques en général...   voir  paléoethnologie, paléopathologie...

> paléoécologie (sc) = étude des caractères physiques et biolo- giques d'une époque du passé : paléogéologie, paléoclimatologie, paléobotanique, paléozoologie...

> paléoethnologie (sc) = étude des comportements, gestes et rites des populations préhistoriques...

 

> paléogénomique (sc), discipline récente qui étudie, les différences génétiques qui distinguent les hominidés disparus des Homo sapiens, et les transferts de gènes des uns aux autres (métissage) qui ont eut un impact physiologique, en particulier dans la façon dont notre système immunitaire réagit aux infections.

 

> Paléolithique (sc = "pierre ancienne") = période culturelle de la Préhistoire, aussi appelée "âge de la pierre taillée", elle s'est étendue sur presque 3 millions d'années (MA), presque tout le Quaternaire. Elle est subdivisée en Paléolithiques archaïque (2 MA à 600 000 ans BP), inférieur (600 000 à 300 000 ans), moyen (300 000 à 40 000 ans) et supérieur (40 000 à 11 700 ans).  L'Épipaléolithique est la phase finale du Paléolithique supérieur (14 000 à 11 700 ans).

 

> paléontologie (sc) = étude des fossiles en général : humains (paléoanthropologie), animaux (paléozoologie), végétaux (paléobotanique)... et des traces et restes de leurs activités en s'aidant de l'anthracologie, de la carpologie, de la palynologie, de la pédologie, de la sédimentologie, de la stratigraphie, de la tracéologie...

> paléopathologie (sc) = étude des maladies des hommes préhistoriques,

 

palynologie (sc, du grec palunein = répandre, et palé = farine, poussière, = en latin pollen) = partie de la paléobotanique qui étudie les pollens (actuels et fossiles) et qui permet de déterminer l'environnement végétal d'une période

 

pariétal  (sc, du latin paries, parietalis = paroi), adjectif qui qualifie les peintures, gravures, sculptures... rupestres appliquées sur les parois des grottes...  et abris-sous-roche, parfois, s'ils sont assez profonds.   voir rupestre  et  pétroglyphe,

 

pêche (us)  méthodes et moyens, outils, instruments...   

                                    à développer

 

pédologie (sc, du grec pédo = sol) = étude des sols. Les indices pédographiques sont des  vestiges enterrés non visibles en surface.

voir topographie (le contraire), stratigraphie, sédimentologie,

 

perçoir (us) = esquille d'os ou de bois dur ou de bois de renne ou silex... travaillé pour présenter une pointe fine à une extrémité pour percer le cuir, le bois et même certaines pierres.  

> l'aiguille à chas, percée d'un trou (chas) pour y passer un fil, inventée il y a 20 000 ans, est plutôt en os ou en bois. Les fils sont en...  à compléter

 

percuteur (sc) /rempl "marteau" (us)  = pierre dure, os, bois dur ou bois de cervidé servant à façonner d'autres outils et objets en pierre ou en bois.

 

Périgordien  (sc)  nom initial de la culture du Gravettien.

 

période  de l'évolution de l'homme,  voir Préhistoire

période  de l'évolution de la Terre, voir  âges ou temps géologiques

                 

pétroglyphe (sc, du latin petra = pierre et du grec glûphein = graver) = gravure sur pierre ou roche...

 

pierre (us)   voir âge, pétroglyphe, pariétal, rupestre,

 

poignard (us) = silex travaillé pour obtenir à la fois une extrémité pointue et deux arêtes coupantes, et emmanché dans une poignée en bois.

 

poterie  (sc-us)  voir  céramique 

= il faut distinguer la poterie de la céramique bien que l'une et l'autre soient à basse de terre cuite...  apparue au Néolithique, lorsque les populations se sédentarisent et ont besoin de conserver les produits de leurs élevages et récoltes... soit vers 22 000 BP en Chine, vers 19 000 et 17 500 BP en Europe dans des sites pavloviens (Dolni Vestonice), vers 15 000 BP dans l'est russe, vers 12 000 BP en Asie mineure, vers 10 000 BP en Afrique saharienne, mais seulement vers 6 500 BP en France ; plus tardivement encore, en Amérique du sud vers 5 500 BP en Équateur et Colombie, et en Amérique centrale vers 3 500 BP.

> techniques, céramique     à développer

 

Préhistoire (sc-us) = période de l'histoire de l'humanité depuis l'apparition des premiers hominiens ou des premiers outils jusqu'à l'invention de l'écriture (critère classique)... ou de la métallurgie (critère plus récent, voir Protohistoire).

 

Le début de la Préhistoire dépend de la définition que se font les préhistoriens de l'apparition de l'humanité :

> vers 15 000 000 BP,  apparition des premiers hominoïdes,

> vers 8 000 000 BP, séparation entre les singes et les hominidés,

> vers 7 000 000 BP, apparition des premiers australo-pithèques,

> vers 3 000 000 BP, apparition du genre Homo...

    et premières utilisations de la pierre comme outils,

    c'est le critère le plus couramment admis. 

 

La fin de la Préhistoire est moins -mais encore- aléatoire. Les critères retenus : inventions de la métallurgie et de l'écriture, ne se sont pas faites aux mêmes périodes partout dans le monde : les écarts se chiffrent en milliers d'années. Dans le monde méditerranéen et du Proche-orient, on retient la période moyenne de 3 500 BP pour l'écriture, certains peuples ne sachant écrire que plus tard : par emple, les Gaulois après 2000 BP (50 av.J.C.), au contact des Romains. Ensuite, l'écriture permettra de conserver l'histoire.

 

> La Préhistoire de l'humanité se divise en époques préhistoriques qui coïncident plus ou moins avec certaines époques géologiques ; l'homme apparaît, début du Paléolithique, à la fin du Pliocène : et il évolue au Paléolithique et Néolithique, pendant les Pléistocène et Holocène, en s'adaptant aux épisodes glaciaires et interglaciaires, et en développant diverses formes de culture : Moustérien, Magdalénien, Azilien... 

> Les périodes de l'histoire de la Terre avant l'apparition de l'humanité ne font pas partie de la Préhistoire... donc les dinosaures ne sont pas des animaux préhistoriques au sens strict !... mais ils le sont au sens large !

 

Pré-Pastorien (sc) = plus ancien épisode glaciaire du Pléistocène                               voir Glaciation

 

propulseur (sc) /rempl "lance-sagaie" (im-lit) sur le modèle de  lance-pierre (us-im-lit) = baton d'environ 50 cm, en bois ou en bois de cervidé, prolongeant le bras  et augmentant ainsi l'effet de levier  et donc la force de lancement et de pénétration, et la portée, d'une sagaie ou d'une javeline (le javelot est trop lourd) ; il comporte un ergot où vient se caler l'arrière de la sagaie...

On ignore le nom européen du lance-sagaie préhistorique. On connaît en Amérique, l' atlatl  des indiens Nahuatl, et le hul'che  des Mayas ; en Australie, le woomera  des aborigènes, et en Nouvelle-Calédonie, le  ounep  ou le sipp  des kanaks.

 

Protohistoire (sc, du grec prôtos = premier) = première période de l'histoire. Malgré cette définition étymologique, cette période, située entre la Préhistoire et l'Antiquité, est considérée plutôt comme la fin de la préhistoire. Elle correspond à l'âge des métaux, où vont se succéder les âges du cuivre (Chalcolithique), du bronze et du fer.

 

> En considérant le critère de l'invention de l'écriture, on constate que certains peuples, encore préhistoriques car sans écriture, ont été connus par les écrits de peuples voisins qui étaient déjà entrés dans les temps historiques... L'invention de la métallurgie ne s'est pas non plus produite partout en même temps... en conséquence, les limites entre périodes préhistoriques et historiques sont très variables dans le temps ce qui a déterminé les préhistoriens à établir cette période "protohistorique" dont les limites sont de toutes façons tout aussi vagues. De nos jours, avec ces critères, certaines populations vivent encore dans la préhistoire ou la protohistoire !

 

> "Les romans de la préhistoire" répertorient les ouvrages qui traitent de toute la Préhistoire, y compris la Protohistoire

 

pyrite (sc, du grec pûros = feu) = /rempl "pierre-à-feu" (im-lit) = pierre que l'on trouve dans la craie, contenant des particules d'un métal (sulfure) qui produit des étincelles lorsqu'on la choque avec un silex. La pyrite de fer, ou pyrite jaune, est la plus efficace, suivies de la pyrite de manganèse, un métal analogue au fer mais moins dur et de la marcassite (sc), ou pyrite blanche, un sulfure de fer de teinte blanche ; la pyrite de cuivre, ou chalcopyrite (sc), est la moins efficace.

 

Quaternaire (nom avec majuscule) (sc) L'ancienne ére quaternaire était la dernière ère des temps géologiques, aujourd'hui regroupée avec l'ancienne ère tertiaire pour former l'ère Cénozoîque. Aujourd'hui, dernière période géologique comprenant deux époques  : le Pléistocène, de 2,6 millions d'années à 12 000 BP, qui inclue la dernière grande glaciation de Wûrm, de 80 000 à 12 000 BP, suivi de l'Holocène et de la dernière interglaciation encore en cours, de 12 000 BP à aujourd'hui. Certains proposent une période Anthopocène, définie par l'apparition et l'évolution de l'humanité... voir  temps géologiques

 

racloir (us)   voir grattoir

 

renne (us) = espèce de cervidé des régions froides actuellement présente dans le nord américain (Canada, Alaska) et le nord eurasien (Laponie, Sibérie). Etait présente au Paléolithique à des latitudes plus basses d'Amérique et d'Eurasie, le climat de la Préhistoire étant plus froid. L'âge du renne, de 17 000 à 12 000 BP, où ce gibier est particulièrement abondant et chassé, correspond à peu près au Magdalénien, de 17 000 à 10 000 BP...

 

reconstitution, reconstruction,   de corps, de visages, de sites, d'activités...      à développer

 

restauration des objets et des sites    voir  conservation

 

rhinocéros (sc-us) (du grec rhino = nez, et kéras = corne, soit "corne sur le nez") ce qui amène /rempl "nez-cornu" (im-lit)

le rhinocéros laineux était répandu en l'Europe et en Asie au Paléolithique.

 

Riss (sc) = épisode glaciaire du Pléistocène   voir Glaciation

 

rognon (us)   voir  nucléus

 

rupestre  (sc, du latin rupes = surface rocheuse), adjectif qui qualifie les gravures et peintures appliquées sur des roches, en général mais l'adjectif est de plus en plus utilisé pour les roches en extérieur... et on utilise l'adjectif pariétal pour les parois à l'intérieur des grottes.   voir aussi  pétroglyphe.

 

sagaie (us, de l'arabe zagâya) = javeline primitive utilisée au Paléolithique. L'arme de jet la plus primitive est plus ou moins droite et a un bout taillé en pointe. Plus tard, la pointe sera durcie au feu ; la plus évoluée aura une pointe en silex et un empennage de plumes à l'autre bout. La sagaie se lance directement à la force du bras qui sera renforcée plus tard par l'invention du propulseur (sc) ou lance-sagaie (im-lit) ; la dernière évolution "préhistorique" sera la flèche propulsée par l'arc.

 

saïga (us, en Sibérien) = espèce de bovidé, la seule espèce d'antilope ayant vécu au Paléolithique, de 150 000 BP à 11 000 BP, dans un environnement glaciaire et steppique : hivers très froids, étés chauds, en Eurasie jusqu'en Espagne (limite sud) et jusqu'en Alaska par le couloir de la Béringie. Deux sous-espèces subsistent encore aujourd'hui dans les steppes de Sibérie, une "russe" et une "mongole" ; elles sont menacées de disparition et sont donc protégées. Seul le mâle porte des cornes, peut vivre jusqu'à 10 ans...

 

sapiens (sc, en latin = sage) L'Homo sapiens est devenu le seul représentant du genre Homo après les disparitions des Homo Néandertal d'Europe, Homo erectus d'Asie et de l'homme de Florès... Des métissages sont attestés par des pourcentages d'ADN communs : Europe 4%, Asie ?%.

 

sauvage (us) mais (anac)  avant le Néolithique, ce qualificatif (au sens propre) ne convient pas car l'homme ne pense pas à des notions en rapport avec l'agriculture et l'élevage qui n'existent pas encore, ni avec la notion de sauvage, au sens de "resté à l'état de nature" puisque "tout est nature"; en conséquence ce qualificatif doit être supprimé ou remplacé dans un roman qui se passe avant le Néolithique... sauf à mettre en scène un personnage précurseur ou extratemporel Si  ce qualificatif pourrait être conservé à la rigueur lorsqu'il a une autre signification, on propose cependant d'utiliser des synonymes plus explicites selon le sens approprié : austère, brutal, coléreux, cruel, farouche, hargneux, renfrogné, ténébreux...

 

sédimentologie (sc) = étude de la composition et de la structure des sédiments associés aux restes archéologiques afin de déterminer les conditions climatiques qui existaient lors de leur dépôt.

 

silex  (sc-us) - ce minéral se trouve au centre d'un galet en calcaire qu'il faut donc dégrossir pour l'extraire ; il faut ensuite le tailler par percussion avec une autre pierre, et le façonner avec un percuteur (ou marteau) en pierre, en bois dur ou en bois de cervidé pour obtenir l'outil désiré.   > voir nucléus.

 

Solutréen  (sc)  culture présente en France et en Espagne entre 21 000 et 18 000 ans BP. Elle a été définie par Gabriel de MONTILLET en1872 d'après le gisement de Solutré (Saône-et-Loire) et précisée par Philip Smith en 1966, caractérisée par la taille et le façonnage de pierres très fines sur les deux faces (= bifaces).

 

spéléologie (sc-us, du grec spéléo = caverne) = exploration des espaces souterrains ; on distingue la "spéléo" sportive de loisirs de la "spéléologie scientifique" qui est amenée parfois à collaborer avec la paléontologie.

 

stratigraphie (sc, du latin stratum = étendue, et du grec graphein = écrire) = étude de la succession des sédiments qui se sont généralement déposés en strates (ou couches, ou niveaux). On peut établir une chronologie relative (chronostratigraphie, du grec chronos = temps) à partir de deux principes : la continuité (une couche a le même âge sur toute son étendue), la superposition (une couche est plus ancienne que celle qui la recouvre, si elles n'ont pas été bouleversées)

 

<<<<<<<<<<<<<<

temps                  Les temps géologiques

Quelques définitions pour faire remarquer l'étendue de la relativité temporelle, et situer les concordances, entre certaines divisions géologiques et celles de la Préhistoire. (en cours d'écriture).

Pour le détail des divisions : éons, ères, périodes et époques,  consulter  www.wikipedia.org/wiki/Echelle_des_temps_géologiques  et www.alloprof.qc.ca/fr

 

Noter que les 4 anciennes ères (avec initiales minuscules) ont été remplacées par 3 nouvelles (avec initiales majuscules) : la primaire par le Paléozoïque, la secondaire par le Mésozoïque, les tertiaire et quaternaire par le Cénozoïque.

 

C'est au cours de l'ère Cénozoïque  que se sont produites les 5 dernières extinctions de masse, aux fins des périodes en gras : Cambrien, Ordovicien, Silurien, Dévonien, Carbonifère, Permien, Trias, Jurassique, Crétacé, Paléogène, Néogène et le (nouveau) Quaternaire (avec initiale majuscule).

 

Les 2 dernières périodes se divisent en 4 époques : 2 pour le Néogène (Miocène et Pliocène), et 2 pour le Quaternaire (Pléistocène et Holocène). Les 3 dernières époques ont été en concordance avec  la Préhistoire.

Remarquer les finales des noms pour ne pas confondre : "gène" pour les périodes (sauf 4) et "cène" pour les époques du Cénozoïque.

 

5 épisodes glaciaires et 4 interglaciaires se sont produits au  Pléistocène et ont été en concordance avec la Préhistoire,  voir  glaciation.

 

Donc, remarquer que les périodes culturelles de la Préhistoire coïncident avec les 3 dernières époques géologiques. Au Paléolithique, le genre Homo apparaît à la fin du Pliocène et évolue au Pléistocène  en s'adaptant aux épisodes glaciaires et interglaciaires. Du Néolithique à aujourd'hui, l'évolution continue pendant l'Holocène.

 

Les dates charnières entre les divisions ont été souvent modifiées au fil des études scientifiques, et le seront sans doute encore à l'avenir.

En 2000, il a été proposé de créer et d'appeler Anthropocène une époque se substituant à la fin de l'Holocène (ou le remplaçant plus ou moins), marquée par la capacité de l'homme à transformer son environnement de façon importante. Plusieurs dates sont en discussion pour marquer le début de l'Anthopocène, dont : 1945 explosion de 1ère bombe atomique, 1610 début de la "révolution industrielle"... et même 10 000 BP en concordance avec le début du néolithique, en mutant l'époque Holocène en étage Holocénien...

<<<<<<<<<<<<<<

 

topographie (sc, du grec topo = lieu) = étude des paysages. Les indices topographiques sont des vestiges visibles en surface.

voir pédologie

 

tracéologie (sc) = étude des traces laissées sur un objet pour en déterminer les causes et/ou la fabrication et l'usage...

 

travois (us-local) = deux longues perches attachées de chaque côté de l'encolure d'un animal de trait : bovidé, cheval, renne... qui traînent sur le sol à l'arrière où elles sont réunies par des traverses qui supportent un chargement.

 

trident (us)   voir  harpon

 

ure ou urus, autres noms de l' aurochs,  voir ce mot.

 

Vénus (sc-us) = statuettes féminines, certaines plus ou moins stylisées, d'autres plus ou moins réalistes, réalisées en divers matérieaux : la plus ancienne, V... de Galgenberg (Autriche) est en serpentine, 30 000 BP ; la 2ème, V... de Willendorf (Autriche) est en calcaire, 29 000 BP, la 3ème, V... de Moravany (Slovaquie) est en ivoire, 28 000 BP ; la 4ème, V... de Dolní Vèstonice (Tchéquie) est en céramique, argile cuite, 27 000 BP ; la 5ème, V... de Petrkovice (Tchéquie) est en hématite, 25 000 BP...

> on compte 244 Vénus retrouvées pour l'Europe et la Sibérie, dont une trentaine pour la France, dont les 15 de Renancourt.

 

Würm (sc) = épisode glaciaire du Pléistocène   voir Glaciation  



Plan du site | Mentions légales | Copyright Six degrés 2022 - Tous droits réservés